Le Bhoutan : le seul pays carbo-négatif en pollution

Bhoutan est le seul pays carbonégatif en pollution. En effet, il imprègne plus de CO2 qu’il n’en produise. Pour en arriver là et pour maintenir ce résultat, les habitants font des efforts considérables. Écologie verte, énergie renouvelable, éducation environnementale, tous les moyens sont bons pour maintenir la pureté de ce pays.

Bhoutan : le monde en vert !

Dans ce monde où la pollution est prédominante presque un peu partout, il est difficile d’imaginer qu’il existe un pays avec un bilan de carbone négatif. Pourtant, c’est le cas et cet endroit n’est nul autre que le Bhoutan. Situé au milieu de la Chine et de l’Inde, ce bout de paradis se diffère par son paysage nature. Cela n’a rien d’étonnant étant donné que la majeure partie du sol bhoutanais est recouvert de forêt. D’ailleurs, en 2015, des milliers d’arbres ont été plantés en seulement une heure. Sachez que cela ne va pas s’arrêter là, car la préservation de l’environnement est capitale pour eux. Ce lieu se démarque par son agriculture qui est presque tout à fait bio. Il est aussi connu pour son tourisme écologique.

Bhoutan et son énergie renouvelable

Pour préserver son environnement, les habitants du Bhoutan optent pour l’électricité hydraulique totale. Ils en produisent même plus qu’une grande partie est vendue dans son pays voisin qui est l’Inde. L’endroit envisage de produire plus d’énergie renouvelable et d’encourager les habitants à utiliser des voitures propres. De cette façon, l’importation de pétrole diminuera, ce qui aura un impact positif sur l’écologie de ce pays bhoutanais. Pour ce faire, l’état a décidé de supprimer les taxes pour les voitures électriques. Bien sûr, il faudrait encore convaincre les habitants de choisir ce type de véhicule.

L’éducation écologique et la population bhoutanaise

Ce n’est pas par hasard si le Bhoutan est devenu le seul pays carbonégatif en pollution. Pour eux, l’instruction pour la préservation de l’environnement commence même de bonne heure. Tous les établissements scolaires doivent introduire l’écologie dans leurs programmes. Chaque jour, il est exigé de consacrer du temps pour l’éducation environnementale. Parmi les autres points qui permettent à ce pays d’avoir un bilan de carbone négatif, il y a son ancienneté. En effet, le pays met du temps à se développer. Ce n’est qu’en 1960 que la première route a été construite, attardant ainsi les achats de voitures pour les habitants. D’une autre part, il y a la faible densité de sa population par rapport à sa superficie.

Quelles sont les villes étapes du Tour de France ?
La Dordogne : la destination idéale pour des vacances éco-responsables